1 - Pourquoi froisser le blé dont l'épi a mûri ?
Pourquoi souffler le feu où le pain avait cuit ?
Pourquoi se dérober quand la fête est servie ?

Pardonne-nous, Seigneur,
Nous enfantons la mort,
Pardonne-nous, Seigneur, pardonne-nous encor.


Cote SECLI : G 236
Création : 1979
© Fleurus - Auvidis


Le texte ci-dessus est un aperçu des paroles
Pour des raisons contractuelles, les paroles
complètes sont actuellement indisponibles.